Réduire le risque de cancer en mangeant bio

manger bio

En quelques années, le cancer a fait des millions de morts partout dans le monde. Plusieurs scientifiques remettent souvent en cause les sodas bourrés de sucre, les aliments transformés, les produits surgelés, mais par-dessus tout les pesticides contenus dans les fruits et légumes. Récemment, des chercheurs français ont démontré à l’aide d’une étude que manger bio permettait de réduire de 25% les risques de cancer. On vous en parle davantage dans cet article.

Manger bio pour réduire les risques de cancer

D’après des études réalisées sur 69000 participants de la cohorte française Nutri-Net santé pendant sept ans entre 2009-2016, manger bio permettrait de réduire le risque de cancer de 25% par rapport aux consommateurs occasionnels. Cette étude publiée par la prestigieuse revue JAMA (Journal of American Medical Association) met en avant un nombre considérable de cas de cancer qui sont apparus tout au long de l’étude. Pour analyser les données, les chercheurs ont demandé si les participants mangeaient souvent, occasionnellement ou jamais des produits bio. À partir de leurs réponses, les scientifiques ont classé les habitudes alimentaires de chaque individu et ont conclu que les consommateurs de bio étaient moins touchés par les cancers du sein post ménopause et les lymphomes.

Parmi les hypothèses avancées par les scientifiques, les résidus de pesticide contenus dans les fruits et légumes sont souvent au centre des préoccupations puisque ces produits sont plantés de manière traditionnelle et sont traités avec des quantités élevées de pesticides. Des études ont en effet montré que ce type de substance favorisait la prolifération anarchique de cellules anormales au sein d’un ou plusieurs tissus de l’organisme entraînant leur destruction.

Des résultats d’études à prendre avec des pincettes

Aucune étude de cette ampleur mettant en lien la nourriture bio et le cancer n’a jamais été entreprise auparavant. À l’exception de celle réalisée par les scientifiques britanniques qui au contraire avaient détecté une hausse de 34% des risques de cancer de sein chez les participants mangeurs de produits bio. Toutefois, la méthodologie utilisée est très différente ce qui explique la différence de résultats des deux études.

Néanmoins, il est à préciser que les adeptes de la nourriture bio sont déjà ceux qui font particulièrement attention à leur santé notamment en allant à la salle de sport régulièrement, en privilégiant les fruits et les légumes à place de la viande et en réalisant des traitements détox chaque mois. Ce type de consommateurs est déjà dans le healthy style et suit scrupuleusement ce qui leur tombe dans l’assiette. Ils évitent ainsi tout aliment surgelé, en boîte ou transformé. Ils bannissent également de leur régime les plats de restauration rapide en tout genre notamment les burgers, les frites et bien sûr les boissons gazeuses pleins de sucre.

D’autres parts, ils évitent de manger trop gras, trop sucré ou encore trop salé. Il est clair que prévenir le cancer ne revient pas seulement à manger bio, mais à adopter un régime alimentaire et une hygiène de vie plus saine afin de prévenir la formation de cellule cancéreuse dans le corps.

Réduire le risque de cancer en mangeant bio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut