Allergie aux acariens : les bons gestes

bien faire le ménage

Les acariens sont partout, mais on ne les voit pas. Ils existent même dans les maisons les plus propres. Ils se développent tellement facilement et rendent la vie des allergiques difficiles. Si les éradiquer définitivement est presque impossible, il existe quelques gestes et habitudes qui font la différence et mieux vivre avec les acariens.

Dans la chambre

Il importe de rappeler que certaines conditions favorisent le développement des acariens. Cela inclut l’air humide ou tout simplement l’humidité. De plus, les acariens se nourrissent des cellules mortes comme la peau morte, les ongles ou encore les poils. C’est pour cela que le lit est un véritable nid d’acariens si l’on ne fait pas attention.

De ce fait, pour lutter contre les acariens dans la chambre, penser à faire le grand ménage du lit toutes les semaines. Notamment des draps et des housses. Pour ce faire, laver le linge à 60°, car c’est une température que les acariens ne supportent pas. De plus, il faut bien laisser sécher le linge de préférence à l’air libre. De même, éviter les peluches, car c’est aussi de vrais nid d’acariens.

De plus, il est conseillé d’attendre quelques minutes de la sortie du lit le matin avant de faire le lit. En effet, si l’on range directement le lit, ceci va être un endroit favorable au développement des acariens, car la chaleur va y être bien conservée ainsi que les peaux mortes de la nuit. Attendre un peu diminue cette condition favorable. Ce sont des conseils qu’on peut aussi approfondir avec Ephacare.

Par ailleurs, on peut opter pour les produits acaricides de temps en temps. Cependant, il est à noter que ces produits ne tuent pas les acariens, mais empêchent leur prolifération. De ce fait, il y a un temps limite de leur effet et il faut aspirer la surface après la pulvérisation. De même pour les linges anti-acariens.

Bien faire le ménage

Quand on est allergique aux acariens, le ménage ne peut pas se faire juste comme cela. En effet, pour éviter les acariens dans l’air, opter pour des chiffons humides pour dépoussiérer. En parlant de poussière, éviter de secouer le tapis ou autre objet poilu à l’intérieur. De même, limiter l’utilisation des rembourrages en plumes ou tout ce qui retient facilement la poussière.

En outre, limiter le plus possible l’utilisation des moquettes et aspirer régulièrement. De même, laver les rideaux de façon régulière à une température de 60°. Tout comme la moquette, limiter les endroits difficiles d’accès lors du nettoyage comme la bibliothèque. Sans oublier d’utiliser une serpillière humide aussi pour le sol. D’ailleurs, privilégier le sol lavable comme le carreau, le PVC, etc.

Un autre point très important pour éviter les acariens, c’est de bien aérer la maison. Cela est valable pour toutes les situations. Laisser circuler l’air au moins 10 minutes par jour même pendant l’hiver. Lors du ménage, ouvrir les fenêtres pour créer un grand courant d’air. Cependant, privilégier l’air naturel au lieu des ventilateurs. D’ailleurs, il est vivement conseillé de nettoyer régulièrement les conduites d’aération.

Allergie aux acariens : les bons gestes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut